Combien de temps mes prothèses mammaires dureront-elles ?

Implant mammaire
Cette question m’est fréquemment posée par les patientes. Ceci dépend de la génération d’implants mammaires utilisés. On répond à cette question en parlant du pourcentage de rupture d’implants mammaires Ces chiffres changent dépendant s’il s’agit de prothèses de silicone ou salines. S’il s’agit d’ancienne ou nouvelle génération d’implant. Une façon simpliste de le calculer est de dire que le risque de rupture tourne autour de 1% par année. C’est-à-dire à 10 ans, 10% des femmes vont avoir un dégonflement au niveau de leurs implants.

  Ce qu’il faut retenir c’est que les implants ne sont pas permanents. Il faut les changer éventuellement. À partir de 10 ans de la date la chirurgie il est important d’avoir un suivi avec son chirurgien pour discuter des besoins et ainsi que des avantages et inconvénients de procéder au changement d’implants.

À mentionner qu’il y a une garantie sur les implants mammaires actuellement au Canada qui couvre tous les frais s’il y a un dégonflement durant les 10 premières années d’implantation. Cette garantie change passée cette date.

Quand est-ce que je dois m’inquiéter pour mes prothèses mammaires?


À long terme, il est préférable de consulter son médecin si on a des implants mammaires et que des éléments suivants surviennent :
  • Une nouvelle douleur ou durcissement au niveau des seins qui s’installe, si on note un changement au niveau de la forme et volume des seins. Si on note la présence d’une masse.
  • Si la coloration de la peau change pour devenir rougeâtre.

Ceci sont des signes indirects de rupture d’implants. La rupture d’implants n’est pas une urgence. À court terme il n’y pas de risque pour la santé. Mais il faudra consulter son chirurgien pour discuter de la conduite à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *