Pour un choix réaliste et réfléchi de son type d’implant mammaire

Vous désirez avoir recours à une augmentation mammaire? Quelles que soient vos motivations derrière cette décision, sachez que le type d’implant que vous privilégiez doit résulter d’une profonde réflexion et d’un consensus avec votre médecin traitant. 

Une décision mutuelle

Évidemment, le chirurgien tiendra compte des intentions de la patiente dans le type d’implant à privilégier, mais au-delà des souhaits personnels qu’elle manifestera, il faut savoir que le médecin a le devoir d’évaluer les possibilités pour obtenir un résultat optimal, qui demeure naturel, et surtout, qui occasionnera le minimum de complications.

L’évaluation du médecin

Lors de sa rencontre avec la patiente, le médecin procèdera à un examen physique, permettant entre autres de déterminer les dimensions et la forme du sein. D’abord, en spécifiant les mesures du sein, le soignant s’assure que l’implant choisi ne déborde pas exagérément de ces mesures, et donc que les risques de complications se voient grandement diminués. Également, une analyse de la forme du sein saura guider le médecin dans ce processus décisionnel. Mentionnons que les seins ronds répondent bien aux implants ronds, alors que les seins tubéreux ou pointus répondent davantage aux implants anatomiques.

Pour une décision éclairée

La réalisation de l’opération sera donc possible au regard des propriétés morphologiques de la poitrine de l’individu. Une fois toutes les variables identifiées, le médecin sera en mesure d’offrir ses recommandations à la patiente. Pour que cette dernière puisse prendre une décision éclairée, on lui recommande entre autres d’essayer quelques soutien-gorge à bonnets différents. Également, il peut être intéressant d’avoir l’avis de ses proches (conjoint, amis) à ce sujet. Enfin, pour un aperçu du résultat potentiel, la patiente peut visualiser le résultat final de l’implant choisi à l’aide d’un logiciel de simulation.

Un conseil en terminant

Pour assurer une satisfaction qui soit mutuelle,  les attentes des patientes doivent demeurer réalistes. Au cours de la dernière décennie, le volume d’implant mammaire privilégié par les patientes a augmenté d’environ 30%. Toutefois, une telle augmentation n’assure pas toujours le meilleur résultat d’un point de vue à la fois chirurgical et esthétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *