Démystifier le redrapage

Le vieillissement, les fluctuations de poids, certaines interventions de chirurgie esthétique… Bien des facteurs peuvent entraîner un relâchement de la peau du corps et du visage. Que faire pour y remédier ? Dans plusieurs cas, le redrapage peut s’avérer être une option très intéressante. Je vous parle aujourd’hui de cette intervention qui peut être pratiquée à plusieurs endroits et qui permet un raffermissement visible.

En quoi ça consiste ?


Autrefois, on l’appelait « lifting » lorsqu’il était pratiqué au visage. Aujourd’hui, le redrapage est utilisé pour rajeunir l’apparence d’une peau qui s’est relâchée pour quelque raison que ce soit. Peu importe quelle partie du corps est visée, un redrapage implique toujours une ou plusieurs incisions ainsi que le retrait de peau excédentaire (et de graisse dans certains cas). En réduisant la quantité de peau dans une région relâchée, on arrive alors à la resserrer et à améliorer son apparence.


Peut-on s’attendre à des inconvénients ?


Bien entendu, une telle intervention implique également une ou plusieurs cicatrices, que votre chirurgien s’assurera de dissimuler le plus possible. Par exemple, pour un redrapage du visage, on opte souvent pour des incisions derrière les oreilles. Le patient doit également s’attendre à une période de convalescence dont la durée dépendra du type d’intervention. À titre indicatif, un redrapage mammaire devrait être suivi d’une convalescence de 10 à 14 jours, tandis qu’on peut s’attendre à des bleus pendant 3 semaines à la suite d’un redrapage du visage inférieur.


Justement, parlons-en des différentes interventions


À notre clinique, nous pratiquons des redrapages mammaires, des redrapages du cou, du front et du visage inférieur, en plus d’abdominoplasties (redrapage du ventre), de redrapages des cuisses et de redrapages des bras. Bien qu’elles visent des résultats similaires, elles demandent toutes une évaluation personnalisée et des techniques bien différentes. Pour en savoir plus sur une opération en particulier, je vous invite à consulter la page qui lui est dédiée, ou à contacter mon équipe directement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *