Une médecine qui sauve des vies

Lorsqu’on évoque la chirurgie plastique, on pense d’abord à un remodelage d’une partie du visage ou du corps, mais dans un hôpital comme le CHUS, un chirurgien plasticien, c’est avant tout un spécialiste de la reconstruction. Dans le cadre du Téléthon du CHUS, au Cœur de la Vie, tenu en novembre 2013, une vidéo a été tournée, relatant le dénouement de l’histoire d’un jeune homme, Sébastien, qui à la suite d’un cancer du cerveau, avait dû se faire enlever une partie de la boite crânienne.

Nous devions reconstruire la boite crânienne avec une structure solide, en quelque sorte, un crane artificiel. Il fallait d’abord recruter de la peau par d’un processus d’expansion, réalisée à l’aide d’un outil que l’on gonfle et qui permettrait de créer de l’espace pour la reconstruction. La seconde étape, cruciale, consistait à intégrer la structure. En collaboration avec le neurochirurgien David Fortin, nous avons procédé à l’intervention.



Il y a près de 3 ans, un médecin d’un hôpital de Montréal donnait à Sébastien tout au plus 18 mois à vivre. Aujourd’hui, Sébastien, est un homme neuf, il a devant lui, une nouvelle vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *