Abdominoplastie

Chirurgie du ventre

La chirurgie du ventre s’adresse aux patients présentant un excédent cutané abdominal, des vergetures ou encore un relâchement de l’abdomen, et qui désirent une amélioration du contour abdominal.

Le résultat escompté est d’enlever l’excédent de peau et de gras surtout dans la partie inférieure de l’abdomen. Ceci permet de raffermir la paroi abdominale et de donner un ventre plat avec un minimum de vergetures et un contour adéquat.

Abdominoplastie complète

Mini abdominoplastie


La technique de la chirurgie du ventre
Enlever l’excédent de peau et de gras surtout dans la partie inférieure de l’abdomen. La cicatrice est localisée dans la partie inférieure du ventre et ainsi conciliée dans les sous-vêtements. Ceci est combinée ou non à une deuxième cicatrice autour du nombril. La cicatrice est de différente longueur selon l’excédent cutanée existant. Celle-ci pouvant varier d’une longue à une mini cicatrice. La chirurgie est souvent combinée avec la liposuccion pour améliorer le contour de l’abdomen et le tour de taille. Elle peut l’être aussi avec la chirurgie des seins, pour permettre un traitement complet du buste. La chirurgie est faite sous anesthésie générale.
La convalescence
La patiente est encouragée à se mobiliser rapidement, une douche sera permise en fonction de la présence d’un drain ou non. La position durant le sommeil, la tête élevée et un oreiller dessous les genoux, aidera à diminuer la douleur. La patiente se déplace spontanément le dos courbé les premiers jours et se redresse progressivement. Ceci peut occasionner des maux de dos temporaires. Pansement à conserver 48h et douches par la suite à moins d’avis contraire. Porter la gaine le premier mois. Reprise graduelle des activités après 10 à 14 jours. L’exercice est possible 3-4 semaines après la chirurgie selon la tolérance.

Se préparer à la chirurgie
Cesser de fumer, éviter la médication qui éclaircit le sang. Respecter le jeûne demandé et bien nettoyer la peau avec un savon antiseptique.
À surveiller
Chute de pression, saignement de la plaie ou de façon importante dans le drain. Écoulement purulent de la plaie. Fièvre. Douleur au mollet, le souffle court.
Les complications
À court terme: saignement, infection, accumulation de liquide de la paroi abdominale, phlébite, déhiscence de plaie et rejet de points. À long terme: mauvaise cicatrisation, diminution de la sensibilité à la partie inférieure de l’abdomen, récidive du relâchement de la paroi abdominale ou de la peau.



Frais reliés

  • Prix de l’opération
    À partir de 6 300 $
    (taxes incluses)




Pour consulter la présentation du Dr Haddad sur la lipossuccion-abdominoplastie




Galerie photos

Abdominoplastie

Avant

Après


Abdominoplastie mini liposuccion abdomen (Avnt - Après) Abdominoplastie mini liposuccion abdomen (Avnt - Après)
Mini abdominoplastie

Avant

Après


abdomino-side abdomino
Abdominoplastie complète

Avant

Après


Abdominoplastie mini liposuccion abdomen (Avnt - Après) Abdominoplastie mini liposuccion abdomen (Avnt - Après)
Abdominoplastie complète

Avant

Après


abdominoplastie abdominoplastie
Abdominoplastie complète





1.

Êtes-vous une bonne candidate pour l’abdominoplastie ?

Plusieurs patients peuvent être éligibles à cette chirurgie qu’est l’abdominoplastie. Cette dernière est utilisée dans les deux situations suivantes : une perte de poids considérable du sujet en question ou après une grossesse (situation la plus fréquente). Il faut comprendre que la peau a une capacité limitée de se contracter, alors à la suite d’un changement corporel important (diminution importante de poids), il apparaît un surplus cutané. L’exercice physique ne peut participer à l’amélioration du relâchement tissulaire, on doit l’enlever. On observe également qu’après la grossesse, certaines femmes conservent un surplus cutané considérable au niveau de l’abdomen. C’est pourquoi plusieurs d’entre elles désirent recourir à l’abdominoplastie.

2.

Comment la chirurgie arrive-t-elle à corriger la déformation abdominale ?

Concrètement, cette chirurgie permet de soulever la peau abdominale tout en exposant les muscles abdominaux relâchés. Bien souvent, toute la graisse/peau qui s’étend du pubis au nombril est enlevée. Ensuite, la peau est tirée jusqu’au pubis pour refermer l’incision. La plupart du temps, les muscles de la paroi abdominale sont raffermis/retendus pour corriger le relâchement musculaire, et ce, en les centralisant à l’aide de points de sutures.

À retenir : l’abdominoplastie permet de retendre la peau de l’abdomen et par le fait même de resserrer les muscles de la paroi abdominale, ce qui amincit incidemment la taille.

(Voir vidéo sur le site)

3.

Comment choisir entre l’abdominoplastie ou la liposuccion du ventre ?

L’abdominoplastie s’adresse surtout aux personnes ayant une laxité de la peau, accompagnée de vergetures et d’un relâchement des muscles abdominaux.

Quant à la liposuccion, elle ne traite pas la cellulite/vergeture et ne retend pas la peau. Le but de la liposuccion est d’aspirer un surplus graisseux localisé chez une personne dont la peau est suffisamment élastique. On priorise cette chirurgie lorsque le tonus musculaire abdominal du sujet est bon, qu’il n’a peu ou pas d’excédent de peau et qu’il n’a pas de vergetures. En fait, la liposuccion est indiquée et efficace lorsque le patient présente un surplus de gras en dessous de la peau.

4.

Puis-je avoir une mini-abdominoplastie à la place de la chirurgie standard ?

Dans certains cas plus mineurs, on peut avoir recours à la mini-abdominoplastie. Il faut savoir que le spectre de déformation abdominale peut varier selon les patients. Lorsqu’il y a peu d’excédent cutané et qu’il y a une bonne relaxation musculaire, la mini-abdominoplastie permet de raffermir les muscles. Combinée à la liposuccion, cela peut améliorer le tour de taille.

L’avantage de la mini-abdominoplastie consiste à une plus petite cicatrice localisée, très basse, sur l’abdomen. On ne voit aucune cicatrice autour du nombril. Par ailleurs, l’inconvénient de cette petite chirurgie est qu’il faut bien sélectionner les patientes afin d’obtenir de bons résultats.

6.

Conséquences d’une abdominoplastie ?

La conséquence prédominante est la cicatrice abdominale. On remarque également une perte de sensibilité entre l’ombilic (nombril) et la région pubienne. Cette partie du corps ne récupère pas complètement.

De plus, cette chirurgie peut prédisposer les patients à des phlébites (caillots dans les veines). Assurément, de nombreuses précautions sont prises durant la chirurgie, et ce, selon les facteurs de risques, afin d’éviter l’apparition de ces caillots.

Autre conséquence envisageable : une accumulation de liquide, appelée « sérome », qui peut prendre place dans la paroi abdominale. Celle-ci se traite facilement en clinique, par aspiration.

En terminant, bien évidemment, les infections et les saignements ne sont pas à exclure des possibilités, ils peuvent apparaitre comme dans la plupart des chirurgies.

7.

Que faut-il savoir pour se préparer adéquatement à subir une abdominoplastie afin de maximiser le résultat et diminuer les risques ?

Trois informations primordiales à savoir :

  • Stabiliser son poids. De préférence, en étant dans la zone de son poids santé.
  • Cesser de fumer afin de diminuer la plupart des complications.
  • Éviter la prise de médicaments favorisant le saignement. Exemple : aspirine, ibuprofène etc.

8.

Convalescence

À la suite d’une abdominoplastie, la convalescence s’échelonne sur 2 semaines. La première semaine, les patients se sentent inconfortables et ils marchent le dos courbé. La semaine suivante, on observe une nette amélioration. Il est important de demeurer actif et de se mobiliser rapidement après la chirurgie. Ainsi, la convalescence est de plus courte durée.

Tout en respectant son seuil de douleur, la reprise de l’exercice physique peut se faire graduellement après les 2 à 3 semaines qui suivent la chirurgie. Fait important : en ce qui concerne les redressements assis ou les exercices touchant les abdominaux, il faut attendre6 semaines afin de protéger la réparation effectuée à ce niveau.

9.

Peut-on combiner des chirurgies avec l’abdominoplastie ?

Oui. Souvent l’abdominoplastie est combinée avec d’autres chirurgies. La combine la plus fréquente est l’abdominoplastie et la liposuccion. Cette dernière permet d’améliorer le contour de taille et favorise le résultat de l’abdominoplastie.

Une autre chirurgie souvent combinée à l’abdominoplastie est la chirurgie des seins. Pourquoi ? En raison de la proximité des deux régions et de la diminution du temps total attribué à la convalescence.

À savoir : l’évaluation du chirurgien est essentielle avant de déterminer si un patient est en mesure de combiner une chirurgie et l’abdominoplastie.

10.

La grossesse et l’abdominoplastie

Le moment idéal pour subir une abdominoplastie est à partir du moment où la famille est complétée et donc que la femme ne prévoit plus accoucher. Et ce, dans l’optique d’obtenir un résultat durable.

Il faut comprendre que cette chirurgie n’empêche pas une grossesse, mais à la suite de l’accouchement, il se peut fortement que le résultat esthétique ne soit plus ce qu’il était.

11.

Diète et abdominoplastie

On recommande d’avoir un poids stable, sur plusieurs mois, avant de procéder à une chirurgie. Afin de s’assurer d’obtenir un résultat durable, après l’abdominoplastie, il est préférable d’avoir un poids stable également. Il faut comprendre qu’un changement important en regard du poids, que ce soit par un gain ou par une perte, peut affecter de façon sérieuse le résultat de la chirurgie.

12.

Hernies et abdominoplastie

Il est important d’identifier, avant la chirurgie, si le patient présente une hernie abdominale. Les petites hernies, dans cette région, peuvent être traitées durant la même procédure. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’on fasse des découvertes fortuites d’hernies abdominales durant la chirurgie. Elles seront réparées sur le champ. Quant aux hernies plus importantes, elles peuvent nécessiter une planification particulière, avec l’expertise d’un chirurgien générale, afin d’y remédier.


Suivre Dr Haddad

Dr Jacques Haddad

1000 boulevard Lionel-Groulx,
bureau 101
,
Sherbrooke (Quebec)
J1L 0H5

Nous joindre

Téléphone : 1-819-822-3025
Télécopieur : 1-819-822-0646
Ligne sans frais : 1-844-822-3025

Nous écrire